Chroniquesdea.com » Tout sur la santé » L’hypnose arrêter de fumer

L’hypnose arrêter de fumer

L’hypnose est une solution efficace pour l’arrêt du tabac, pour arrêter de fumer. La peur de la grossesse et l’arrivée du bébé quand on fume peut être également un élément déclencheur pour aider une personne stopper la cigarette.

L’hypnose permet de se détacher du tabac et d’arrêter de fumer en douceur. Elle aide à mieux gérer les envies de fumer qui sont parfois présentes pendant une période précise.
Le tabagisme est un fléau, il peut être responsable de la survenue d’un certain nombre de maladies graves comme les cancers des poumons, le cancer du pancréas, ou encore des affections cardio-vasculaires. Il est donc important que l’arrêt du tabac soit accompagné par un médecin, un tabacologue ou un professionnel de santé spécialisé, pour aider à gérer au mieux la période post-arrêt.
L’hypnothérapeute va permettre d’aider la personne à se détacher du tabagisme, il peut lui suggérer de s’imaginer une nouvelle vie sans fumer. Il va lui proposer des techniques simples pour l’aider à ne plus être tenté par la cigarette. L’hypnose est une solution efficace pour arrêter de fumer en douceur.

arreter-de-fumer-st-remy-de-provence

Comment se déroule une séance d’hypnose pour arrêter de fumer ?

La première séance dure environ une heure, elle a pour but de définir les besoins du patient, de déterminer la technique qui sera la plus adaptée et d’établir une relation de confiance.
Lors de la deuxième séance, l’hypnothérapeute va travailler sur le comportement et l’inconscient du patient afin qu’il puisse se défaire des idées négatives liées à son tabagisme. Il va aussi aider le patient à mieux gérer les envies de fumer et les situations qui peuvent lui rappeler qu’il a envie de fumer.
La troisième séance est consacrée à l’hypnose proprement dite, elle va permettre à la personne d’entrer progressivement dans un état de relaxation profonde. L’hypnothérapeute va alors utiliser des techniques de suggestion pour que le patient puisse se défaire totalement du tabagisme. Il va également travailler sur les causes profondes liées au tabagisme et sur les émotions refoulées liées au tabac. Cette séance dure environ une heure et est suivie de quelques exercices d’auto-hypnose.
Les séances suivantes vont permettre au patient de se défaire progressivement des mauvaises habitudes et de retrouver le plaisir du tabac. L’hypnothérapeute va également travailler sur les raisons qui poussent à fumer, pour que le patient puisse trouver un moyen d’arrêter définitivement la cigarette. Il pourra ensuite faire des exercices d’hypnose pour l’aider à se débarrasser totalement de son addiction au tabac, sans aucune difficulté.
La dernière séance est consacrée à la préparation à l’arrêt définitif du tabac. Il va falloir apprendre au patient comment gérer ses émotions et comment se détendre pour que les symptômes de manque s’estompent le plus rapidement possible.
L’accompagnement en hypnose d’un fumeur peut être effectué dans n’importe quel centre hospitalier, mais il est préférable qu’il ait déjà bénéficié d’une prise en charge médicale par un médecin spécialisé en addictologie ou un psychiatre.
Les séances d’hypnose sont généralement très courtes. Il faut compter environ 1h30 pour une séance d’une heure avec un hypnothérapeute confirmé, mais il est possible de faire plusieurs séances à la suite.

L’hypnothérapie est efficace pour arrêter de fumer définitivement.

Elle permet de modifier le comportement du patient et lui permet d’avoir des résultats plus rapidement. Elle est aussi très intéressante pour se débarrasser définitivement des symptômes de manque et éviter les rechutes.
Pour en savoir plus, consultez la page de l’hypnose pour l’arrêt du tabac et le site de la Société Française d’Hypnose.
L’hypnose peut être un bon complément à une thérapie comportementale ou cognitive. En effet, l’hypnose peut vous aider à mieux gérer certaines situations qui vous posent problème, comme les émotions fortes, le stress et les phobies. Il faut tout de même faire attention aux personnes souffrant de troubles psychopathologiques, car l’hypnose peut aussi avoir un effet de « lavage de cerveau ».
L’arrêt du tabac est une décision qui doit se décider à deux : le fumeur et son médecin. Si le patient souhaite arrêter seul, il doit alors s’aider de la cigarette électronique. En effet, elle permet d’arrêter le geste du fumeur tout en conservant les sensations de plaisir liées au tabagisme.